Michel Racine célèbre « le plus bel emploi à Ottawa »

Publié le mardi 2 mars 2021

Homme photographié depuis les épaules en veste d'affaires et lunettes de soleil face à la caméra et souriant, la construction de colonnes en arrière-plan

Après 31 ans à l’Université, Michel Racine, Chef des systèmes à la Faculté de génie, prend sa retraite après une carrière passionnante et engageante qui lui a permis de voir et de participer à la création de l’université de demain.

« En 1990, j’ai posé ma candidature pour un poste de directeur des Technologies de l’information à l’École de Science informatique », se souvient Michel. « À l’époque, je me disais que c’était peut-être le plus bel emploi à Ottawa pour un diplômé en informatique! Obtenir ce poste serait merveilleux, je serais en mesure de soutenir les personnes qui apprennent, enseignent et effectuent de la recherche en informatique. » 

Tout au long de sa carrière à l’Université, Michel a été témoin de la croissance et de la transformation de la technologie par le biais de son travail à la Faculté. Il se considère chanceux d’avoir été à la fois témoin et participant à de nombreuses initiatives qui ont permis de fournir les dernières technologies aux étudiants et au personnel. 

Durant les débuts d’Internet, Michel décrit comment les réseaux informatiques étaient limités, avec une connexion minimale entre les bâtiments. « Je me souviens de notre système de courrier en 1990, qui était basé sur l’Internet commuté. Les professeurs écrivaient des messages qui allaient dans un dépôt et, toutes les quelques heures, notre serveur envoyait et recevait un lot de fichiers. L’accès par ligne commutée était très lent et il fallait des heures pour acheminer ces messages par plusieurs circuits jusqu’à ce que le courrier électronique atteigne sa destination à travers le pays ou le monde », explique Michel. « La communication par courrier électronique était très répandue en informatique à cette époque, mais était très peu utilisée ailleurs sur le campus. Je me souviens très bien d’avoir discuté avec mes collègues du campus de l’utilité et de l’efficacité du courrier électronique ». Inutile de vous dire que cela a fonctionné!  

Michel a vécu beaucoup de ce qu’il dit être des moments fondateurs pour les TI à l’Université. L’un de ces moments a été le lancement, en 1993, du premier site web de l’Université, hébergé par un groupe de recherche en science informatique. Les rumeurs concernant « l’Internet » ont attiré l’attention des médias, amenant finalement des autobus entiers d’étudiants du secondaire à l’Université pour qu’ils puissent « voir comment l’Internet fonctionne ».  

L’une des plus grandes fiertés de Michel a été la mise en place, en 2016, du service RemoteApps, qui permet aux étudiants d’accéder, à distance, à des logiciels universitaires. Beaucoup de ces technologies semblaient nouvelles à l’époque, mais elles sont maintenant omniprésentes et se sont révélées être une bénédiction durant cette période d’apprentissage et de travail à distance. 

Michel s’est épanoui lorsqu’il a travaillé avec des étudiants, avec des chercheurs et avec des collègues motivés pour identifier et mettre en œuvre des solutions et les aider à atteindre leurs objectifs. Il a entretenu des relations étroites avec de nombreux étudiants et collègues qui sont passés à autre chose. Michel se considère chanceux d’avoir travaillé au sein d’une équipe dynamique et dans un écosystème informatique de plus en plus collaboratif. « J’ai fait partie d’une faculté qui est vraiment dynamique et avant-gardiste », dit Michel. « Je regarde ce que nos étudiants accomplissent, les recherches et les travaux en cours, et je me sens humble d'avoir pu travailler dans “le plus bel emploi à Ottawa” durant toutes ces années. » 

Michel Racine prendra sa retraite en mai 2021. Il prévoit de poursuivre ses intérêts dans le domaine de la technologie en explorant les logiciels et les technologies émergentes.

 l'image du portrait à gauche montre un homme assis sur une paroi rocheuse en t-shirt et short enlevant la chaussure et souriant à la caméra, l'image en haut à droite montre un homme qui rame dans un petit bateau avec un gilet de sauvetage et un casque, en bas à gauche un homme pointant hors caméra

Des collègues célèbrent Michel Racine

  • « Michel Racine a vraiment été un acteur clé dans les changements massifs qui ont eu lieu au sein de la Faculté au cours des trois dernières décennies. Les développements de TI ont été un aspect fondamental de l’évolution de l’ingénierie et bien sûr de la science informatique, et de notre capacité à mener à bien notre mission principale d’enseignement et de recherche de manière transversale. Michel a su faire en sorte que notre infrastructure suive les changements incroyablement rapides, et il a été un agent de changement tout au long de sa carrière pour s’assurer que nous restions à la hauteur de la tâche. Il a également été capable de provoquer le changement grâce à son approche extrêmement solidaire, diplomatique et bien informée, des qualités essentielles de l’agent de changement qu’il a été. Il prend sa retraite à un moment où il a passé les dernières années à préparer l’avenir, les prochaines grandes vagues de changement, et il a fait cela, comme tout le reste, admirablement bien ». — Jacques Beauvais, Doyen de la Faculté de génie 
  • « Michel a été l’un des premiers leaders TI avec qui j’ai discuté à l’Université. Il m’a réservé un accueil hors pair, et a pris le temps de me parler du contexte et de l’histoire de l’Université, sans réserve. Il a été un excellent collègue et son engagement envers l’Université est sans pareil. Il va certainement nous manquer, et je lui souhaite une retraite comme il la désire, avec toutes les aventures auxquelles il aspire! » - Kathleen Webster, Co-dirigeante principale de l’information, Technologies de l’information 
  • « Travailler avec Michel a toujours été un plaisir. Je suis très fier de ce que nous avons accompli avec notre projet VDI (Infrastructure bureautique virtuelle), qui a débuté en 2017, et de nos accomplissements dans l’amélioration de l’expérience des étudiants et l’introduction de mesures de réduction des coûts pour l’Université. Plus récemment, cette infrastructure s’est avérée essentielle pour offrir des RemoteLabs et des RemoteApps à nos étudiants pendant cette période d’apprentissage à distance. Sans l’énergie positive et l’enthousiasme continu de Michel, nous n’aurions pas eu autant de succès ». — Jeffrey Lanthier, Gestionnaire principal, services de soutien informatique (Telfer)  
  • « Je connais Michel depuis de nombreuses années, à partir environ du milieu des années 1990.  Au niveau professionnel, Michel est vraiment un collaborateur hors pair ; nous avons collaboré dans le cadre de plusieurs projets inter-facultaires (quand j’étais à la Faculté des sciences sociales et de science) et avec Technologies de l’information, pour l’infrastructure, l’enseignement, la recherche et autres.  Son leadership, ses connaissances, ses expériences et sa grande sagesse ont toujours été une source d’inspiration pour moi. Michel est toujours de bonne humeur et possède une personnalité très agréable. C’est un bon vivant qui a les valeurs à la bonne place.  Au fil du temps, nous sommes devenus de très bons amis.  Si bien que nous continuerons à garder un contact régulier.  C’est ce qui me réconforte avec son départ à la retraite.  Depuis maintenant plus de 16 ans, nous avons nos voyages annuels de campeurs qui sont toujours très agréables et je sais que nos dîners des campeur » vont continuer régulièrement. Bonne retraite à un collègue, mais surtout à un ami.  Le bureau ne sera plus jamais le même sans toi.  Il est temps pour toi de profiter de cette retraite bien méritée. Au plaisir de te revoir bientôt Michel ! » - Paul Mercier, Gestionnaire TI, Technologies de l’information
Haut de page