Faites la connaissance de Odyssey Mateo

Publié le mardi 22 juin 2021

Mateo Odyssey

Quel est le titre de votre poste ?

Je suis le gestionnaire de programme informatique représentant les Technologies de l’information pour soutenir le programme de construction « Top Shelf » des Immeubles. Je vais planifier les initiatives informatiques liées au projet de construction du campus River.

Comment entrevoyez-vous votre rôle à l’avenir ?

L’un des objectifs de la construction du nouveau campus de Lees est l’introduction d’un bâtiment intelligent. Ce projet me donne l’occasion de promouvoir les Technologies de l’information et de travailler avec des personnes aux talents diversifiés afin de contribuer à la mise en œuvre d’une technologie intelligente dans la prochaine génération d’automatisation des bâtiments. Au terme de ce projet, j’aurai développé de nouvelles compétences numériques et une méthode répétable pour les projets intelligents à venir.

Quel est votre péché mignon ?

Je consomme trop d’espresso, surtout lorsque je travaille. Il exerce une influence sur tous les sens et, en plus, il permet de rester vigilant. Cependant, préparer un mauvais espresso est une source de distraction. Je n’arrête pas de me demander « qu’est-ce que j’ai fait de mal ? » et je vais chercher la réponse sur Google. Je me souviens aussi avoir essayé de nouveaux grains de café qui ne donnaient pas la bonne crème. J’y suis arrivé après la cinquième tasse. Malheureusement, j’ai bu les quatre autres et je suis resté éveillé durant 24 heures.

Quel est votre talent inconnu ou caché ?

La cuisine rapide, saine et gourmande, tout en buvant un espresso et en écoutant de l’opéra en fond sonore. J’ai découvert ce talent il n’y a pas si longtemps, en faisant mon MBA. Entre le travail à temps plein et les études à temps plein, il était difficile pour cette personne célibataire de manger sainement. J’allais à l’épicerie après avoir terminé mes devoirs à l’école. Je ne commençais à préparer le repas du soir qu’à partir de 22 h. C’était une cuisine instinctive. Pas de planification. Pas de recette. Je connaissais les trois groupes alimentaires que je devais respecter, alors je faisais une salade avec les légumes que j’avais, je choisissais une protéine comme du poulet maigre et un glucide à base de céréales complètes. Je me suis laissé porter par la musique, en choisissant les épices à l’instinct, et j’ai agi rapidement en me préparant avec un espresso. Je travaillais et cuisinais de façon parallèle pour gagner du temps. Je mangeais à 22 h 45.

Quel est le meilleur conseil qui vous ait été donné ?

Je passais une de ces mauvaises journées, que nous avons tous de temps en temps, où rien ne va plus. Un de mes bons collègues a remarqué mon humeur. Il a remonté sa manche et m’a montré un tatouage sur son bras où il était écrit « Believe » (croire). Au fil des ans, j’ai fini par comprendre pourquoi il avait ce tatouage. La vie nous fait vivre de nombreuses situations au fil du temps. N’abandonnez jamais. Croyez en vous — profondément. Vous trouverez toujours une solution à votre situation.

Haut de page