Faites la connaissance de Nicolas Buache, Chef de la sécurité de l'information

Publié le lundi 31 mai 2021

Nicolas Buache debout avant un panneau de l'Université d'Ottawa
Quel est votre titre professionnel ?

Chef de la sécurité de l’information (CSI)

Comment voyez-vous votre rôle dans l’avenir ?

Mon rôle est de changer l’état d’esprit de la communauté concernant la sécurité informatique, de contribuer à la Transformation 2030 et d’aider à mettre en œuvre le Plan de transformation numérique du campus.

Nous pouvons protéger les informations personnelles et professionnelles tout en soutenant d’autres initiatives et objectifs. Je collaborerai avec les étudiants, avec les professeurs et avec le personnel de soutien pour trouver des solutions.

Où avez-vous complété vos études ?

Je suis titulaire d’une maîtrise de sciences en gestion des systèmes d’information de l’Université de Liverpool, au Royaume-Uni.

Dans quels pays avez-vous habité ou lesquels avez-vous visité ?

Je suis né en Suisse. J’y ai vécu la majeure partie de ma vie avant de déménager en France en 2013, puis au Canada en 2017. J’ai voyagé au Canada (5 provinces), aux États-Unis (25 États), au Royaume-Uni, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique, en Italie, en Espagne, en Autriche, en Suède, en Chine et au Japon.

Quel est votre péché mignon ?

Le « Parfait » (tartinade de foie de porc suisse), la crème glacée DQ et les desserts de ma femme.

Quel est votre talent caché ?

Mon père était boulanger et j’ai travaillé avec lui lorsque j’étais étudiant. J’ai appris à faire du pain et des pâtisseries. 

Quelle est la chose que la plupart des gens ne savent pas sur vous ?

Je pesais 120 kg (265 lb) lorsque j’ai décidé de commencer à m’entraîner pour le triathlon. En un an, j’ai perdu 25 kg (55 lb), suivi des cours de natation, acheté un vélo, appris à courir pendant plus de 30 secondes et participé à quelques courses (1 course à pied, 1 course cycliste et 4 triathlons de courtes distances). J’ai aussi appris que courir un marathon dans les Alpes (dénivelé cumulé de 3000 m) est une longue distance pour ma première course en montagne!

Qu’apprenez-vous-en ce moment et pourquoi est-ce important ?

C’est une question délicate puisque la vie est un apprentissage perpétuel. J’apprends quelque chose de nouveau tous les jours.

Quels trois mots vos amis utiliseraient-ils pour vous décrire ?

Mes amis me décriraient comme une personne amicale, drôle et intègre.

Quel est votre sport préféré à regarder et quelle équipe encouragez-vous ?

Je préfère faire du sport, mais j’aime regarder le hockey. Nous avons de remarquables équipes en Suisse, mais maintenant je suis partisan des Sénateurs !

Haut de page