Au revoir mots de passe périlleux. Bonjour l'AFM.

Publié le mardi 27 novembre 2018

Peu importe votre pays de résidence, le risque ne change pas : les mots de passe ne sont pas exempts du risque de piratage. Des choix peu sûrs pour ce qui devrait être la clé de toutes vos informations personnelles sont utilisés même après trois décennies suivant l’avènement de l’ordinateur personnel. Exacerbés par les populaires gadgets, les mots de passe demeurent faciles à pirater. Sandeep Gupta, architecte sécurité, note que « la sécurité à l’Université d’Ottawa est aussi forte que notre maillon le plus faible. C’est pour cette raison que la sécurité est la responsabilité de tous et ça commence avec un mot de passe robuste.”

L’avènement de la transformation numérique à l’Université comprend des stratégies de création d’une meilleure expérience mobile ou d’utilisation d’applications dans le nuage. Telles stratégies requièrent une solution capable de résister aux cyberattaques aux identifiants, car moins de contrôle est géré sur site.

Options pour l'AFM

Options pour l’AFM : 71 % des piratages sont le résultat de l’utilisation ou du vol de mots de passe faibles

L’authentification à facteurs multiples ou à 2 facteurs (AFM) est une réponse sécuritaire quant à la réduction de ces risques. Cela parce que cette authentification additionnelle (la première étant le mot de passe) ne s’applique que lorsque nécessaire et fournit un accès plus sécuritaire à un coût relativement bas. La complexité de l’environnement technique continue à augmenter avec davantage de points d’accès. Les gens travaillant à distances utilisent le réseau sans fil gratuit d’un café par exemple, compromettant leurs identifiants involontairement. L’AFM ajoute un niveau de protection pour prévenir l’accès de pirates à notre RPV. À l’Université d’Ottawa, l’AFM est une priorité. Jean-Ray Arseneau, gestionnaire de services de sécurité, note : « être un chef de file et innover suppose de reconnaître un le chemin bien parcouru et de tracer sa propre route. Pour l’AFM, nous avons examiné l’environnement canadien et nous avons décidé que nous pourrions faire bien mieux. »

La sécurité portée au poignet

Move over Timex. Nous vivons à l’ère moderne. Approuvez toutes vos demandes AFM sur votre Apple Watch. Chez l’Université d’Ottawa, l’AFM est déployée. Une fois l’application géniale installée sur votre iPhone, elle sera reproduise sur votre Apple Watch. Bravo! Il n’est plus nécessaire de retirer le téléphone de la poche. C’est là une belle expérience utilisateur. Jacqueline Oliver, gestionnaire des initiatives stratégiques : « Avec le déploiement de l’AFM à l’Université, elle sera l’une des 5 fonctions primordiales sur ma montre. » Gracias.

Haut de page