Mois de la sensibilisation à la cybersécurité : Veiller à la sécurité des données

Publié le mardi 24 octobre 2017

Vous vous souviendrez que récemment, nous vous avons dit que la plupart des atteintes à la sécurité numérique dans une organisation ont pour cause l’erreur humaine. Nous avons tous et toutes la responsabilité collective de protéger les renseignements personnels de tout accès non autorisé ou inapproprié. Cette responsabilité est à la fois prescrite par la loi et établie dans les règlements de l’Université.

La cybersécurité ne devrait pas être un sujet intimidant. Il suffit de lire et de prendre les mesures nécessaires qui sont indiquées dans notre infographie sur la sécurité des données.

Au cours du mois d’octobre, nous mettrons l’accent sur la sensibilisation à la cybersécurité, en soulignant certains éléments abordés dans notre nouvelle formation d’autodéfense numérique. Protégez-vous et protégez votre établissement en suivant la formation aujourd’hui.

 La sécurité des données

Version texte :

La sécurité des données

QUE FAITES-VOUS POUR PROTÉGER LA SÉCURITÉ DES DONNÉES?

Saviez-vous que 58 % des cadres supérieurs aux États-Unis ont accidentellement divulgué des renseignements confidentiels à la mauvaise personne? Et que 75 % des employés de bureau téléchargent des dossiers professionnels sur un courriel personnel ou un compte infonuagique?

Nous avons tous et toutes la responsabilité collective de protéger les renseignements personnels de tout accès non autorisé ou inapproprié. Voici SIX conseils qui vous aideront à les protéger à tout moment, que ce soit lors de l’accès, du traitement, de la sauvegarde, de l’envoi ou de l’archivage.

  • Lorsque vous manipulez ou conservez des renseignements, n’utilisez que des programmes et des logiciels sous licence par l’Université et autorisés par les Technologies de l’information. Tout autre programme ou logiciel peut compromettre la sécurité des renseignements et de nos systèmes d’information.
  • Assurez-vous de sécuriser vos comptes et votre ordinateur avec des mots de passe robustes, afin d’éviter tout accès non autorisé.
  • Ne recueillez pas, ne conservez pas et n’envoyez pas plus d’information qu’il n’est nécessaire.
  • Si vous partagez ou conservez des dossiers contenant des renseignements confidentiels, veillez à chiffrer les fichiers. S’il s’agit de documents physiques, assurez-vous qu’ils soient conservés dans un lieu verrouillé et qu’ils soient déchiquetés une fois qu’ils ne sont plus d’utilité.
  • Ne sauvegardez jamais des données confidentielles sur des systèmes non sécuritaires : clés USB, disques durs amovibles, comptes courriel personnels, ordinateurs non sécurisés ou compte infonuagique. Ces systèmes n’offrent pas un niveau de sécurité adéquat ni la possibilité de chiffrer les données.
  • Communiquez avec le soutien technique immédiatement si vous pensez que des données confidentielles ont été perdues, divulguées ou autrement compromises. 

Un dernier conseil

Suivez la formation d’autodéfense numérique si vous y êtes admissible et que vous ne l’avez pas encore fait. La sécurité des données est un des modules de cette formation que tous les membres permanents et à temps plein du personnel non enseignant doivent suivre en ligne. Pour plus de ressources en matière de sécurité, visitez le site sur la sécurité des TI.

Sources

 
Haut de page