Journée internationale de la femme et la technologie de l'information

Publié le mardi 7 mars 2017

L'Université d'Ottawa s'est engagée à créer un milieu de travail diversifié et équitable. Ces divers horizons et expériences contribuent à créer un milieu de travail plus stimulant, innovateur et de soutien pour notre collectivité. Le 8 mars, la Journée internationale de la femme qui se tient dans le monde entier, a pour but de célébrer les réalisations des femmes et de souligner les domaines où il y a encore du travail à faire en matière d'égalité des sexes.

Selon Information-age.com, « Dans les industries numériques, seulement 26 % des emplois sont occupés par les femmes, bien en deçà de la moyenne globale de la main-d'œuvre de 47 %. En TI, le chiffre est encore plus bas, soit 16 % ». Technologies de l'information à l'Université d'Ottawa se situe légèrement au-dessus de ce chiffre, avec 28 % des emplois occupés par des femmes. Une façon de promouvoir l'égalité entre les sexes est de faire en sorte que les points de vue de tous les sexes soient présents dans notre prise de décisions quotidienne et dans la mise en œuvre des solutions.

Merci à toutes les femmes des Technologies de l'information et aux postes informatiques de l'Université d’avoir partagé vos idées et uniques expériences. Voici quelques réflexions sur le travail à l'Université et sur l'informatique de la part de quelques-unes de nos collègues :

  • « J'aime résoudre les problèmes et plus spécifiquement l'analyse d'un problème technologique. Que ce soit un projet ou un petit bogue dans le code, le fait qu'il exige une enquête est pour moi une source de motivation. Je me réfère à lui comme de la « nourriture saine pour mon cerveau ». J'ai été développeur pendant 20 ans et mon expérience a été très positive. J'ai toujours été dans un environnement où j'ai pu trouver un équilibre entre ma famille et mon travail. Oui, il y a des périodes difficiles, mais dans l'ensemble, j'ai pu prendre des congés de maternité et être considérée pour des opportunités excitantes à mon retour ». - Cecilia Geldrez, Gestionnaire des applications.
  • « Quand j'ai commencé en 1985, il n'y avait qu’une unité centrale, des terminaux et un clavier pour se connecter. J'enseignais des cours de courte durée sur l’unité centrale au personnel et aux étudiants. Puisque j'avais étudié quand PC DOS 1.0 (le premier système d'exploitation personnel d'IBM) est sorti et avais l'expérience quand les micro-ordinateurs et les réseaux locaux ont fait leur apparition sur le campus dans les années 1990, je suis devenue supportrice de ces environnements. Au cours des 5 dernières années, j'ai soutenu l'environnement virtuel. Nous avons plus de 1 100 serveurs virtuels et de nombreux serveurs physiques. Le monde rapide et en constante évolution de l’informatique a toujours été intéressant pour moi. J'ai vu peut-être 1 % de femmes, comparativement aux hommes, dans mon département. » - Esther Clérin, Analyste de systèmes.
  • « Je vois que les postes au sein du milieu de travail et les possibilités offertes aux femmes se sont considérablement améliorés au cours des 20 dernières années, mais je ne sais pas pourquoi ces progrès ne semblent pas se refléter dans le nombre de femmes poursuivant des carrières en informatique aujourd'hui. Dans mon équipe, aujourd'hui, le ratio est toujours de 1 femme pour 4 hommes. » - Nathalie Vaillancourt, Analyste des processus opérationnels.

Infographique : Les femmes dans les technologies de l'information (cliquez pour voir la version plus grande)

Les femmes dans les technologies de l'information - Infographique

 

Version texte : 

Titre : Les femmes dans les technologies de l'information

Selon les chiffres ...

A l’international

  • 47% de la main-d'œuvre mondiale est représentée par des femmes
  • 26% de femmes travaillent dans les industries numériques
  • 16% de femmes travaillent dans le domaine des technologies de l'information
  • 18% de postes de gestion en TI sont occupés par des femmes

 

À l'Université d'Ottawa

  • 61% du personnel de soutien régulier sont des femmes
  • En informatique
    • 28% des postes sont occupés par des femmes
    • 70% des femmes occupent une fonction informatique
    • 30% des postes de gestion sont occupés par des femmes

 

Bien que les femmes occupent actuellement seulement 28% des postes en technologie de l'information à l'Université d'Ottawa, il y a de l'espoir 6 des 10 postes de travail-études sont actuellement occupés par des femmes

Comment encourager davantage les femmes à envisager une carrière dans les technologies de l'information

  • Offrir aux femmes mentors une chance de montrer leur succès et leur passion pour la technologie
  • Exposer les filles à la science, à la technologie, à l'ingénierie et aux mathématiques (STIM) à un jeune âge
  • Élaborer des programmes de sensibilisation pour communiquer les avantages d'une carrière STIM
Haut de page