Hameçonnage

Hameçonnage : Généralement, vous recevez un courriel qui semble provenir d’une entreprise reconnue (p. ex. une banque). Le message inclut ce qui semble être un lien vers le site Web de l’entreprise. Par contre, si vous cliquez sur le lien, vous serez dirigé vers une copie exacte du site. Toutes les informations inscrites sur ce site, y compris les numéros de compte, NIP et mots de passe peuvent être volées et utilisées par des cybercriminels.

Harponnage : Contrairement aux hameçonnages, qui préconisent l’envoi en masse de courriels, le harponnage est une activité ciblée de petite échelle. Le cybercriminel effectue un envoi de courriels aux utilisateurs d’une seule entreprise. Ces messages semblent provenir d’un membre du personnel de la compagnie et vous demandent de confirmer un nom d’utilisateur et mot de passe. Une des tactiques les plus courantes consiste à prétendre que le message découle d’un département fiable qui aurait possiblement besoin de ces informations, soit les ressources humaines ou le service de l’informatique. Vous pouvez parfois être dirigé vers une version factice du site Web de l’entreprise.

Évitez les attaques du hameçonnage :

  • uOttawa et les organismes de renom ne vous demanderont jamais par courriel de dévoiler votre mot de passe ou N.A.S., etc.
  • Ne répondez jamais à un courriel et ne cliquez pas sur les liens dans un courriel qui vous demande ce gendre d’informations personnelles
  • Les images cliquables sont une tactique reconnue dans le monde du hameçonnage. Survolez l'image et vérifiez si le site web est d'une source fiable.
  • Effacez le courriel de votre boîte de réception (INBOX), puis le vider de votre dossier Éléments supprimés pour éviter d’aller aux sites Web suggérés par mégarde.
Haut de page